c25 j5 ducato et dérivés Index du Forum

c25 j5 ducato et dérivés
Un forum dédié aux C25, J5, Ducato et véhicules dérivés

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
 
 
 
 
 
 
                    
 
        
                                
        
       
    
 
Bilan des "améliorations" sur le moteur du J5

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     c25 j5 ducato et dérivés Index du Forum -> Mécanique : -> Le moteur :
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
-Benoit-
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2018
Messages: 15
Localisation: Dordogne... Europe entière
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 02:13    Sujet du message: Bilan des "améliorations" sur le moteur du J5 Répondre en citant

Bonjour
 Premièrement, je fais le bilan de ce que je connais du J5 , et à la fin je présenterais mon idée sur "comment baisser sa consommation"
(PS : j'ai lu la doc technique en long en large et en travers, seulement je ne la connais pas par coeur, et ce que je cite comme chiffre est uniquement de "mémoire" , merci d'avance de ne pas me tuer si je balance une annerie)

Le but de ce post est de faire un bilan sur le 2,5 l (atmo / turbo) voir quelles sont ses limites.

-durée de vie en prenant soin du moulin : 400 000 km , si remplacement des pièces d'usure (segments, coussinets de bielles...), le bloc peut aller jusqu'à 600 000 sans soucis.
-Le 1,9l semble développer la même puissance, la même "durée de vie", mais ces moteurs étaient trop poussifs, il est plus facile de fissurer un joint de culasse sur ces derniers.

-La pompe à injection peut être une bosh sur le 1,9 : elle est plus solide et accepte volontiers l'huile de friteuse, contrairement au 2,5 qui est monté en lucas / rotodiesel (bicarburation conseillée) . Dommage qu'elles soient plus fragiles, snif.

-Le tarage des injecteurs : déjà que les 175bar du 1,9l ne sont pas géniaux, que dire du petit 120bar du 2,5l... Est-ce vraiment suffisant ?
-La pression du turbo : monte tout juste à 0,6bar en différentiel : sans déconner, il est pataud le moulin ...

A chaque fois qu'on va modifier un paramètre, on va s'écarter des données d'origine du constructeur. Et on impacte directement sur la fiabilité et la durée de vie de notre moteur. Cela vaut-il le coup de tarer les injecteurs à 145bar et de faire grimper la pression max du turbo à 0,8 bar ?

-L'absence d'intercooler : la plupart du temps je fais confiance au constructeur et je fais le maximum pour ne pas trop m'écarter de la ligne directive. Mais là je dois avouer que l'absence d'intercooler est une énorme connerie. Ils se grattaient le cul pendant la conception les ingénieurs ou quoi ?
NB : le montage de l'intercooler rend le véhicule non conforme à la carte grise , du coup, c'est pareil que de rouler sans assurance.
(Prévoir de pouvoir démonter l'intercooler en 10 secondes sans outils en cas d'accident, sinon l'expert va le voir, lol )


-Mon analyse  : "comment faire pour qu'un moteur consomme 2litres aux 100km :

 les moteurs récents HDI ne font que minimiser la conso de carburant, tandis que la géométrie du bloc-moteur n'a jamais été remis en question.
Les poids lourds font 44tonnes en charge, et consomment  moins de 40l  aux 100km en charge.
si on rapporte ça sur un véhicule de 2tonnes, ça fait une conso moyenne de 2Litres aux 100Km.

Du coup, j'ai cherché pourquoi même une voiture récente HDI arrivait à peine à descendre à 4,5l à 75km/h sur plat, vent dans le dos ?
C'est parce que dans le cahier des charges, la construction du moteur a voulu privilégier la puissance et le confort, au détriment du couple et de la consommation :


Bilan des "compétences" qu'un moteur de poids lourd possède :
-Un poids lourd roule a vitesse constante  / les voitures ne font qu’accélérer  et freiner tout le temps
-Un poids lourd roule toute la journée , son moteur est toujours à température  / les voitures roulent souvent à froid
-Un poids lourd roule à 80km/h / Les voitures consomment énormément + de carburant à cause du vent relatif
-Un poids lourd a beaucoup , beaucoup de couple . Mais très peu de puissance. / Une voiture a très peu de couple et beaucoup de puissance.
En mécanique, il y a deux paramètres à regarder : la puissance et le couple. Un moteur de voiture est puissant mais peu coupleux, contrairement au poids lourd qui est très très coupleux, mais avec une puissance ridicule ( 400chevaux pour 44t, c'est comme si le J5 faisait 25chevaux...  )


Du coup, je me suis amusé à rouler sur autoroute avec mon berlingo HDI à 80km/h (poids avec moi dedans : entre 1500 et 1600Kg)
: la conso moyenne est de 5,5l
Pourtant, je roule exactement comme les poids lourds : si on rapporte ça à la tonne, je consomme 2 à 3 fois plus qu'eux.
Qu'est ce que je n'ai pas fait correctement ? => j'ai toujours le moteur d'origine.

En analysant un moteur : je me suis rendu compte que pour qu'un moteur soit coupleux, cela impliquait que le piston ai une très grande surface .
Pour qu'un moteur ai de la puissance, il faut que la course du cylindre soit profonde.
Si un moteur a du couple, cela veut dire qu'il a une grande force, un grand rendement, une faible conso, mais aussi une faible vitesse de rotation.
Une grande puissance veut dire que le moteur peut grimper à 7000 tour en une fraction de seconde, mais le camion serait incapable de tracter la moindre tonne.


Moralité : pour que nos voitures consomment moins, il faut simplement des cylindres avec un alésage plus grand , et une course plus courte...
C'est ce qu'on appelle dans le jargon, un moteur "super carré" .  ça veut dire qu'on peut rouler en 5eme à 30 km/h sans crainte de caler, mais en contre partie le régime moteur ne monterait pas au delà de 2000 tr au rupteur ... Ce qui nécessiterait une boite de vitesse à 12rapports...

Quand aux systèmes d'économie de carburant : les HDI, HH0, pantone et companie, peuvent aller se rhabiller : je suis le premier à vouloir utiliser ces méthodes, mais elles n'arrivent pas à rattraper une "erreur" de conception aussi grotesque .
Les utilisateurs veulent des véhicules agréables, pas des vaux. C'est peut être la raison pour laquelle on ne conçoit pas des moteurs si "lents".

Fin de la démonstration :)

Et vous ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 02:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Berola
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2014
Messages: 2 434
Localisation: Rhône Alpes sur le 45°//
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 14:32    Sujet du message: Bilan des "améliorations" sur le moteur du J5 Répondre en citant

Bonjour 
très intéressantes  remarques auxquelles j'adhère complètement .
Je roule avec un Ducato de 2,8 l  injection directe turbo intercooler qui a beaucoup plus de couple que le J5 2,5 l TD injection indirecte
qui pourtant ne va pas si mal . Le premier est proche du moteur de camion , l'autre est dérivé d'un moteur de voiture .
Pas pareil !  
Le premier fait 30 cv de plus et consomme 2 litres de moins .
_________________
Je ne me lasse pas d'être utile ,c'est ma nature (Leonardo da Vinci)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:02    Sujet du message: Bilan des "améliorations" sur le moteur du J5

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     c25 j5 ducato et dérivés Index du Forum -> Mécanique : -> Le moteur : Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com